Faites preuve de vigilance quand vous ouvrez un message électronique ou y répondez. Assurez-vous d'ouvrir seulement les courriels d'origine connue. Évitez les publicités qui cherchent à tirer profit d'incidences économiques ou environnementales particulières, telle la pandémie de COVID-19 par exemple.

Voici quelques conseils pour repérer les tentatives d'hameçonnage :

  1. Méfiez-vous des demandes de renseignements personnels en ligne : Un courriel lié au coronavirus qui cherche à obtenir des renseignements personnels, tels que votre numéro d'assurance sociale ou votre identifiant de connexion, est une tentative d'escroquerie en ligne. Les organismes gouvernementaux légitimes ne vous demanderont jamais une telle information. N'envoyez pas de renseignements personnels pour répondre à un tel message.
  2. Vérifiez tous les liens : Vous pouvez inspecter un lien en le survolant avec le pointeur de votre souris pour voir où il mène. Parfois, il est évident que l'adresse Web n'est pas légitime. Sachez toutefois que les hameçonneurs peuvent créer des liens qui ressemblent de près à des adresses légitimes. Supprimez tout courriel douteux.
  3. Soyez à l'affût des erreurs de grammaire et d'orthographe : Si un courriel comporte des fautes d'orthographe, de ponctuation et de grammaire, il s'agit probablement d'un courriel hameçon. Supprimez-le.
  4. Surveillez la formule d'appel : Il est peu probable qu'un courriel hameçon vous soit correctement adressé. Une formule d'appel générique en français - comme « Monsieur ou Madame » (ou simplement « Monsieur » si vous êtes une femme par exemple) - ou encore une formule d'appel en anglais sans votre nom de famille - comme « Dear sir or madam » - pourraient être un indice que le courriel est une tentative d'hameçonnage. Méfiez-vous de ce courriel.
  5. Faites attention aux courriels qui insistent pour que vous agissiez sur-le-champ : Les courriels hameçons essaient souvent de créer un sentiment d'urgence ou exigent une action immédiate. L'objectif consiste à vous pousser à cliquer sur un lien et à divulguer aussitôt vos renseignements personnels. Supprimez le courriel.